« Et si on s’accordait ? ». Je me recentre, je me concentre, je m’ancre et je me déploie !

3,805,80

Et si on s’accordait ? : 10.37 min - Voix : Julie

Adultes et enfants à partir de 9 ans

Note Silence on bouge !

Cette méditation en mouvement a été conçue pour m’aider à me recentrer, m’aligner, m’ancrer.

Et si on s’accordait ? m’invite à me sentir mieux dans « mes baskets » : plus stable et plus centré grâce au travail sur l’axe médian. Véritable accordage somato-psychique, cette méditation accorde les différentes parties de mon corps entre elles, mon esprit avec mon corps et mes émotions. Elle permet aussi à plusieurs personnes de s’accorder entre elles.

Et si on s’accordait ? est particulièrement utile pour une classe, un groupe ou une personne qui a besoin de se mettre au travail, de se concentrer. Cette méditation peut aider ceux qui ont des difficultés à tenir en place ou ceux qui ont le trac avec les jambes qui tremblent ! Tout à fait recommandée pour les artistes, les chanteurs ou les comédiens, Et si on s’accordait ? favorise également le déploiement de ses ressources. En résumé : ancrage et déploiement !

« Et si on s’accordait ? » : 10.37 min – Voix : Julie

Adultes et enfants à partir de 9 ans

Effacer

En savoir plus sur cette méditation

Mouvement

Haut/bas. Méditation à faire debout. Accordage de tout le corps.

Où, comment ?

Seul ou en groupe. A la maison, à l’école, en entreprise. Méditation en mouvement à faire debout. Idéal à faire dans une classe ou en collectivité pour se recentrer et « accorder » un groupe. Prévoir un peu d’espace autour de soi.

Rubrique pro ! Intérêts pédagogiques pour les classes, groupes d’adultes ou personnes accompagnées en cabinet :

  • accordage somato-psychique : accorder son corps, sa pensée et ses émotions. Accordage de soi avec soi, soi avec le groupe, l’entité groupe en elle-même
  • accordage spatio-temporel
  • travailler sur le schéma corporel, les hémicorps et la globalité
  • travailler l’ancrage, l’équilibre et la stabilité
  • déployer ses ressources
  • travailler les espaces intra, peri, extra corporel
  • équilibrer les sphères cognitives, émotionnelles et corporelles, atténuer les prédominances
  • développer ses capacités attentionnelles, sensorielles et perceptives dans l’action.