pour les parents et les professionnels de l’éducation

Nous le savons désormais, la méditation crée des nouvelles connexions neuronales, soutien l’attention et améliore la vigilance cérébrale. Elle améliore également la mémoire de travail, nivelle les émotions, sans oublier tous les bienfaits physiologiques avérés (immunité, santé cardio-vasculaires, troubles anxieux et dépressifs, douleurs chronique etc).

On a longtemps cru que les enfants étaient épargnés par le stress. Aujourd’hui, nous constatons que beaucoup d’entre eux peinent à résister à la pression de l’école, à ses enjeux de réussite, et au rythme de leur vie ! À cela s’ajoute un environnement sur-stimulant qui peut entrainer des difficultés pour s’endormir, des maux de ventre parfois, des problèmes d’apprentissages, de concentration etc.

Pas étonnant que la méditation fasse de plus en plus partie du paysage scolaire, en France et à l’étranger !

Avec Silence on bouge !, aux bienfaits de la méditation, s’ajoutent les bienfaits du mouvement. Grâce aux neurosciences, nous savons aujourd’hui que nous avons besoin de bouger pour favoriser notre développement cérébral et notre attention (pour certains). Ceci est particulièrement vrai jusqu’à l’âge de 12 ans. Les canadiens, conscients de cela, ont même installé des vélos-pupitres dans les classes !

Bienfaits en milieux scolaires et éducatifs
Apprendre à prendre soin de soi comme nous apprenons les mathématiques, la cuisine ou l'informatique !

    • Développer une autre forme d’intelligence : corporelle, perceptive, émotionnelle, sensible
    • améliorer la concentration, l’attention,
    • instaurer un climat de bienveillance dans la classe ou à la maison,
    • aider les enfants à accueillir leurs émotions,
    • favoriser le retour au calme,
    • apaiser peurs et tensions (avant un contrôle par exemple, ou avant de commencer les devoirs),
    • donner aux enfants des ressources : confiance, respect, connaissance d’eux même : capacités et limites.

Une pédagogie qui permet petit à petit à l’enfant de s’auto-réguler : dans ses émotions, son rythme, sa concentration…Avec une pratique régulière de la méditation en mouvement, des repères s’installent en chaque enfant, en fonctions de ses besoins. Un enfant apprendra naturellement à se recentrer, alors qu’un autre trouvera les ressources pour s’exprimer davantage quand un dernier découvrira de la bienveillance envers lui et envers les autres.

Selon le psychiatre Christophe André, méditer pourrait aider les élèves à devenir de meilleurs citoyens !

UTILISATION
Une utilisation sur mesure selon vos besoins

En fonction de votre profession : parent ☺, instituteurs, éducateurs, animateurs, ATSEM, AVS, CPE, professeurs, et en fonction de l’âge des enfants, les propositions d’utilisation de la méthode varient. Pour cette raison, nous vous proposons une formation en ligne de 2h pour une utilisation de Silence on bouge ! adaptée à vos besoins.